Aller au contenu
Aller au menu
rechercher
Aller au pied de page

M

Elle consiste en la fixation chimique du CO2 par réaction chimique avec le calcium et le magnésium présent dans le sous-sol pour former des carbonates géologiquement stables. On parle également de carbonatation minérale. Lorsque l’on injecte du CO2 dans un réservoir sédimentaire, une partie du CO2 se trouve convertie en carbonates et est donc séquestrée sous forme minérale.

Surveillance quantitative et qualitative d'un milieu naturel ou d'une opération industrielle couplant réseau de mesures et modélisations prédictives.

haut de page
  • Print
  • Pdf
  • Mail
  • Facebook
  • Twitter