Aller au contenu
Aller au menu
rechercher
Aller au pied de page

A

Appareil utilisé pour l’absorption de certains éléments d’un mélange gazeux.

1- Propriété que présentent les solides et les liquides de retenir certaines substances (gaz ou liquides) dans la totalité de leur volume.
2- Procédé de séparation d'un mélange gazeux de certains de ses éléments par dissolution sélective dans un solvant.

Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

Phénomène de surface par lequel des molécules de gaz ou de liquides se fixent sur les surfaces solides des adsorbants selon divers processus plus ou moins intenses. Les argiles et les zéolites sont de bons adsorbants naturels ; le charbon actif est un excellent adsorbant.

AIE soit Agence Internationale de l'Energie ou en anglais IEA soit International Energy Agency

Site Internet de l'AIE

Agence Nationale de la Recherche

Résultant de l'intervention de l'homme.

Passage d’un corps de l’état gazeux à l’état solide.

Formation géologique perméable qui contient de l'eau. Les aquifères les plus superficiels contiennent de l'eau douce utilisée pour l'alimentation en eau potable. Les aquifères plus profonds contiennent de l'eau salée totalement impropre à la consommation humaine. On les appelle aquifères salins profonds. Les aquifères abritent parfois des gisements de pétrole et de gaz quand, localement, l'eau de l'espace intergranulaire de la roche est remplacée par des hydrocarbures. Ils peuvent aussi contenir des gisements de dioxyde de carbone pur, d'origine naturelle. D'où l'idée de stocker du CO2 dans les pores des roches pour imiter ces gisements naturels de CO2.

haut de page
  • Print
  • Pdf
  • Mail
  • Facebook
  • Twitter