Aller au contenu
Aller au menu
rechercher
Aller au pied de page

Microalgues et biocatalyse

Microalgues : bassins en plein air et photobioréacteurs

Ces plantes microscopiques sont présentes dans les rivières, les lacs et les océans. Pour leur croissance elles ont besoin de soleil, d’eau et de dioxyde de carbone. Il s'agit donc d'injecter le CO2 capté, dans des bassins de microalgues, puis la biomasse ainsi produite sera transformée en biocarburant (application qui présente le plus grand enjeu), servira au traitement de l’eau ou à la production de molécules à haute valeur ajoutée pour l’alimentation et la santé.

Une autre voie consiste à injecter le CO2 dans des photobioréacteurs, réacteurs fermés dans lesquels a lieu la croissance d’une souche de microalgue, sélectionnée et exposée à des conditions opératoires optimales (température, pH, intensité lumineuse…).
 

 
 
 
 
 
 

 

Légende : à gauche un exemple de photobioréacteur et à droite des bassins à microalgues (raceway ponds)

Biocatalyse

Autre solution envisagée, la biocatalyse vise à reproduire des phénomènes naturels en utilisant des enzymes pour stimuler une réaction chimique et ainsi convertir le CO2 en molécules (lipides et composés oxygénés) intéressantes pour l’industrie pharmaceutique, la production d’hydrogène et, ultérieurement, la production de biocarburants.

Si les procédés de production de microalgues sont déjà opérationnels, la biocatalyse en est, elle, au stade de la recherche.

haut de page
  • Print
  • Pdf
  • Mail
  • Facebook
  • Twitter