Aller au contenu
Aller au menu
rechercher
Aller au pied de page

Où capter ?

Les centrales électriques

Les centrales électriques contribuent aujourd'hui pour 25% des émissions mondiales de CO2, soit plus de 7 milliards de tonnes par an. Le charbon et le gaz naturel arrivent en tête des combustibles utilisés.
 
 

La majorité des émissions de dioxyde de carbone  dans le monde proviennent aujourd’hui des centrales de production d’électricité, qui consomment des combustibles fossiles, mais aussi des unités industrielles lors de la fabrication de certains produits (ciment, acier, produits pétroliers…).

www.photo-libre.fr
 
 

Les autres industries lourdes
 

Quatre secteurs industriels pourraient avoir recours au captage et au stockage du CO2 :

  • la production du fer et de l'acier (la fabrication d'une tonne d'acier génère en moyenne 1,8 tonne de CO2)
  • la production de ciment
  • le raffinage des produits pétroliers
  • la pétrochimie

Ensemble, ces quatre pôles d'activité émettent plus de 3,7 milliards de tonnes de CO2 chaque année, soit environ 10% des émissions mondiales.
                                                                                            www.photo-libre.fr
Pour la France, une première analyse à partir des émissions actuelles de la production d’électricité et des industries fixe les ordres de grandeur : environ 75 millions de tonnes de CO2 par an sont potentiellement concernées par le CSCV, soit environ 19 % des émissions de CO2 en France (395 millions de tonnes de CO2 en tout). À l’horizon 2050, le stockage appliqué aux sources concentrées de CO2 (usines d’ammoniac…) et aux sources fixes émettant plus de 0,9 MtCO2/an pourrait permettre de réduire les émissions de ces secteurs de 33 à 54 %, selon le nombre de bassins industriels impliqués (Lorraine, basse Seine, région parisienne, Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte d’Azur). Pour atteindre le facteur 4 en France en 2050, la technologie CSCV doit être mise en oeuvre dès 2020, et l’attention sera portée en priorité aux unités industrielles.

Certaines industries séparent déjà le CO2

Plusieurs procédés industriels mettent déjà en œuvre la séparation et le captage du CO2, mais pas à des fins de stockage:
  • fabrication d’engrais : le CO2 est capté et utilisé pour produire de l’urée
  • production d’ammoniac
  • traitement de gaz

Il est intéressant d’étudier les procédés existants de séparation et captage du CO2 de ces industries, cependant les technologies appliquées n’étant pas transposables telles quelles au CSCV, un travail d’adaptation est nécessaire.

haut de page
  • Print
  • Pdf
  • Mail
  • Facebook
  • Twitter